contact@admftm.com

  • Français
  • Español
  • English
  • Русский

Médecine esthétique : analyses et prévisions du marché

Medecine esthetique

Dans les cinq prochaines années le volume du marché anti-âge passera à 7,5 % pour atteindre 216,52 milliards de dollars en 2021. D’après les résultats divulgués par la compagnie Zion Market Research.

En plus du segment anti-âge, les analystes y ajoutent des procédures cosmétiques visant à lutter contre les rides, la pigmentation et autres problèmes cutanés, ainsi que la chirurgie plastique, la trichologie et d’autres domaines. L’anti-age comprends non seulement les procédures associées à la modification de l’apparence de l’homme, mais aussi le Detox, la thérapie cellulaire, la thérapie peptidique, diététique, physiothérapie etc.

Le volume de ce marché en 2015 était estimé à 140,3 milliards de dollars. Pour l’année 2021 elle atteindra 216,52 milliards de dollars. Les joueurs clés du marché sont les fabricants de matériel médical, des cosmétiques et des produits cosmétiques, tels que Personal Microderm, Alma Lasers, Solta Medical, Allergan, L’Oreal, Merck & Company Inc., Johnson & Johnson et d’autres.

Les facteurs de croissance du marché: vieillissement de la population, l’urbanisation et la mise au point de technologies de base, mais une réglementation stricte dans les pays développés entrave cette croissance. Selon la compagnie Stratistics MRC, la technologie laser occupe la majeure partie du marché anti-âge. Cette  technologie est particulièrement populaire en Europe et surtout dans les trois dernières années, elle gagne du terrain en Asie. Les analystes disent que l’un des moteurs de la croissance du marché deviendront les dispositifs laser portatifs, ciblant l’usage domestique. La demande des produits anti-rides s’étendant uniformément, est plus prononcée dans les pays asiatiques.

Selon le centre analytique Vademecum, le volume du marché des injections cosmétiques, en 2016, a constitué 12 millions des manipulations et l’ensemble des dépenses faites sur les «coûts de beauté» a franchi la marque des 100 milliards de roubles. L’âge moyen des patients des cliniques esthétiques russes, selon les experts, commence à 25 ans, alors que les résidents des pays européens se tournent vers l’esthéticien pour la première fois entre 30-35 ans. « Les patients préfèrent la prévention précoce ou minimalement invasive à notifier et reporter l’apparition de modifications liées à l’âge et aussi de reléguer l’intervention chirurgicale, » dit auparavant le plasticien Vademecum Svetlana Grishchenko.

Sur la vague de popularité des soins du marché anti-âge les joueurs de profilage apparaissent. Par exemple, un célèbre homme d’affaires Herman Lillevjali, chargé de la promotion des marques telles que « Dovgan » et « Smak », dans l’année 2016 a ouvert la première clinique de rajeunissement premium Med GL à Moscou, investissant plus de 10 millions de dollars. Comme l’a déclaré le directeur général de GL Med, Youri Medzinovskij, les premiers résultats des patients âgés de 31 à 72 ans ont montré que la thérapie peptidique en conjonction avec les prescriptions alimentaires, permettent en moyenne sur 12 mois d’abaisser l’âge biologique du patient sur 1-2 ans.

 

Poster le commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *