contact@admftm.com

  • Français
  • Español
  • English
  • Русский

La star de la télévision russe Evelina Bledans emmène son enfant en France pour avoir un contre avis de la part des médecins français.

Evelina Bledans est bien connue du public russe non seulement pour son travail de comédienne et de présentatrice de la télévision, mais également pour son combat qu’elle mène avec son association pour la protection des enfants atteints d’un syndrome de Down. Lors de sa grossesse de son fils Semen elle apprend que son enfant sera diffèrent des autres puisqu’il sera atteint de la trisome21. Néanmoins elle prend la décision difficile de garder l’enfant en lui offrant une chance de savoir ce que c’est la vie. Via ses réseaux sociaux et lors des interviews, elle milite pour la reconnaissance et le droit à la vie de tous les enfants ‘‘différents’’ en offrant un espoir à tous les parents qui se trouvent dans la même situation. Avec son exemple elle cherche à montrer que l’enfant trisomique peut être heureux ainsi que ses parents. Le petit garçon possède aussi sa propre page sur Instagram qui est soigneusement géré par le père , comme il est marqué dans le descriptif de la page «cette page cherche à apprendre aimer sans contrainte et condition».

Aujourd’hui le petit Semen a déjà plus de 250 000 abonnées!

Malheureusement ces enfants ‘‘différents’’ ont souvent une santé assez fragile ce qui nécessite un suivi régulier. Même si Semen n’éprouve pas de problèmes cardiaques comme la plupart des autres enfants trisomiques il a quand même un fort astigmatisme et quelques problèmes orthopédiques. N’ayant pas obtenu les réponses claires en Russie, Évelina décide alors de consulter les spécialistes en France dans la clinique pédiatrique de Tours au CHU Clocheville. En effet,  Clocheville, possède une infrastructure et des praticiens adaptés aux pathologies pédiatriques les plus complexes. Les consultations avec professeur Lardy le professeur Odent, ce sont très bien passé. La star a été impressionnée par le professionnalisme de ces praticiens. Cependant,  lors du rendez-vous avec le professeur Odent, les craintes de la mère sur l’enfant ont été confirmées. Selon professeur Odent l’enfant présente une luxation habituelle fémoro-patellaire du genou et donc doit être opéré assez rapidement.Evelina Bledans

Poster le commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *