contact@admftm.com

  • Français
  • Español
  • English
  • Русский

La fraude dans le tourisme médical

La fraude dans le tourisme médical

Lorsqu’on prend la décision de s’ouvrir à l’accueil des patients internationaux, il est impératif de connaître les pièges à éviter. En communiquant régulièrement avec les acteurs de ce marché afin de prendre des nouvelles et d’effectuer un partage d’expérience, nous avons la possibilité de faire part à nos lecteurs des dernières tendances. Et malheureusement, ces tendances ne sont pas toujours positives.

Nous informons régulièrement nos adhérents concernant les incidents qui arrivent et que nous apprenons afin de prévenir la propagation des erreurs de la part des agents moins expérimentés. Cette fois-ci nous allons vous présenter comment les passeurs se servent des établissements de soins ainsi que des agences de tourisme médical afin de faire venir des personnes sur le territoire français.

 

Les partenaires fiables.

 

La nécessité d’avoir des partenaires fiables est le point essentiel dans toute affaire et le domaine du tourisme médical ne fait pas une exception. Il faut faire attention lorsque le partenariat est nouveau et surtout si le partenaire vient d’un pays autre que la France. Dans chaque pays on a sa propre façon d’organiser le travail et la collaboration. C’est par exemple, les Russes qui vont préférer avoir une personne russe dans l’équipe de l’autre pays, car cela facilite les échanges non seulement par rapport à la langue, mais aussi par rapport à la façon de travailler et de négocier. Connaître la culture et la manière de travailler du pays d’où vient le partenaire permettra de vous faire un avantage aux yeux de votre partenaire en proposant une organisation adaptée à leur mode de travail.  Cela paraît évident, mais dans la course aux patients certains ont tendance à fermer les yeux sur les signes inquiétants.

 

Des signes alarmants que le partenaire étranger est un passeur :

 

-Votre partenaire n’est pas intéressé par une rémunération quelconque pour les patients envoyés
-Votre partenaire vous envoie beaucoup de demandes
-La majorité de demandes constitue des petits soins du genre un diagnostic
-Votre partenaire vient d’une zone instable, pays en guerre, pays pauvre

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il ne faut pas systématiquement se méfier si votre partenaire vient d’un pays instable politiquement ou économiquement. Très souvent, c’est justement dans les pays pareils qu’on a besoin de faire un recours pour les soins à l’étranger. De plus, il est faux de penser que dans ces pays les gens n’ont pas d’argent pour pouvoir se permettre les soins en France, c’est justement bien souvent l’inverse du fait de fortes disparités et l’absence de classe moyenne.

 

Quelles peuvent être les conséquences ?

 

Tout va dépendre de l’engagement initial, par exemple si votre établissement s’engage à fournir une aide pour l’obtention de visa et lorsque le patient va former sa demande auprès de l’ambassade, vous adressez une lettre confirmant sa réservation des soins et son paiement. Il y a de fortes chances d’être blacklisté pendant un certain temps après la découverte par l’ambassade d’une demande frauduleuse dont vous avez été garant.

Il est impossible d’être sûr à 100%, c’est pour cela qu’il est conseillé de travailler en étroite collaboration avec les ambassades des pays en question. Si vous réussissez à trouver un interlocuteur de l’ambassade, il vous briffera sur les pièces à demander et les aspects à faire attention particulièrement.

Chaque affaire a ses embûches, ce qui est important c’est de connaître leur existence et de faire tout pour les éviter. La connaissance est une force et c’est exactement cette force qu’on cherche à vous donner grâce à notre expérience et notre réseau !

Poster le commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *