contact@admftm.com

  • Français
  • Español
  • English
  • Русский

DÉVELOPPER NOTRE MÉDECINE

Objet : Demande de visa médical

Dans le cadre de la Commission pour la libération de la croissance française présidée par monsieur Jacques Attali, la santé est un enjeu majeur de valorisation scientifique et économique française.

Ainsi, concernant l’objectif : « libérer la croissance de l’offre pour de nouveaux biens et services de santé » (plus particulièrement la décision 76 concernant le développement de l’offre d’accueil des patients étrangers), le rapport de Jean de Kervasdoué vise à valoriser les atouts de la médecine française : il est préconisé de mettre en place un visa médical pour les patients étrangers qui souhaiteraient avoir recours aux soins médicaux en France.

 


Ces visas sont déjà employés par d’autres pays concurrents tels que l’Allemagne, l’Inde, la Thaïlande… Ils donnent un atout considérable en terme d’accueil des patients, puisqu’ils lèvent toutes barrières administratives à l’entrée des patients étrangers sur le territoire.
Ce type de visa présenterait les avantages suivants:

– Une rapidité de prise en charge : Quand il faut compter deux semaines pour obtenir un visa court séjour pour raison médicale en France, en Allemagne les délais pour l’obtention d’un visa médical sont plus courts (24 heures). Ce type de visa permettrait une compétitivité dans la rapidité de la prise en charge du patient.

– Les conditions d’obtention de ce visa garantissent la solvabilité des soins (afin d’obtenir ce visa, l’Allemagne oblige ces patients à payer les soins d’avance).
Cette barrière administrative a déjà eu une répercussion et une image négative auprès des patients
désireux d’avoir recours à la médecine française, ainsi en levant cette barrière c’est les portes de la France que nous ouvrons à ce marché.
Il est donc important de proposer un visa médical répondant à plusieurs critères :

– Un visa médical pour le patient et ses accompagnants

– Un délai d’obtention plus rapide, des démarches administratives simplifiées et partagées avec la structure accueillante (intermédiaire, hôpital…)

Poster le commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *